sans titre | photographie | 2023 | manifestation libre


001.déplacement | photogramme | 2023 | dimension variable


sans titre | photographie | 2023 | carnaval du zbeul


.basshoe | vidéo | 2022 | en collaboration av. Ricardeau Sauvage


voiled'unevérité.instantanés | dessin | 2021 | feutre acrylique noir | 80x120cm


001.visage | photographie, programmation visuel | 2023 | dimension variable


.dansLesPonts | court-métrage | 2023 | en collaboration av. Ricardeau Sauvage


001.formation | photographie | 2022 | expérimentation avec un miroir


Vincent Bergeron


Par quel processus la rugosité d’une pierre, la fluidité d’une onde, ou la chaleur d’une peau peuvent-elles en appeler à nos affects ?

Comment capter l’attention, la guider, la transformer en narration visuelle ?

Les processus de sensation, d’attention et d’interprétation bercés par nos souvenirs engagent toute notre identité dans la compréhension du monde qui nous entoure. Il y a autant de monde que d’individu, et chaque individu est un ensemble de fragments, d’avatars, qui s’expriment de concert ou seul.

.Être son propre miroir déformant

Les mécanismes de la perception visuelle qui jouent dans l’interaction avec notre environnement sont autant de leviers, qui une fois manipulés, glitch une réalité pour en proposer une autre, et ouvrir la porte vers le vertige des infinies itérations possibles. Du chaos les possibles naissent.

vincent.brgr[at]proton.me
site web
instagram

Scroll to Top